Storytime

Recherche appartement ou maison !

5 juillet 2014

Ah oui, Stephane Plaza aurait de quoi s’amuser ici !

Oh lala, les loyers sont supers chers“, “c’est impossible de se loger à Londres“, “il n’y a que du miteux si tu as un salaire moyen“….

[Mode bisounours=ON] Mais non mais non, je suis très confiante, je vais me trouver un petit studio. Bon, ça me changera de mon 80m² mais ça ira… [Mode Bisounours=OFF]

Ah bah non en fait ! Les gens avaient raison, c’est l’enfer de se loger à Londres 🙂

Pour mémoire, je quittais ça:

DSC_4082

DSC_4083

DSC_4084

DSC_4088

DSC_4093

DSC_4095

DSC_4096

DSC_4101

DSC_4104

Et ouais, je sais… le loft de rêve pour moins de 600€ par mois…

Mais bon, tout rêve a un prix alors si on veut arriver au bout, il faut passer à la caisse ^_^

Pour avoir l’équivalent à Londres, c’est grosso modo 600 à 700 £ par semaine (oui oui, par semaine !) donc bon, on va oublier le loft parce que passer à la caisse est une chose, mais la proximité du fond de mon porte-monnaie en est une autre…

Tout nouvel arrivant à Londres qui se respecte passe par la case “Auberge de jeunesse” pour une période plus ou moins longue. C’est pour cette raison que lorsque l’on vient s’installer ici, il faut une réserve d’argent permettant de se loger facilement au début. Le temps pressant, on accepte bien les 1ers logements qui viennent.

Moi, j’ai eu la grande chance de me voir proposer le logement de ma directrice gratuitement jusqu’au 8 juillet, ce qui me laissait le temps de chercher tranquillement de quoi me loger. A la différence de la France, il n’est pas nécessaire de chercher des mois à l’avance car souvent, le logement est libre d’une semaine sur l’autre. Ma directrice, pourtant directrice vit aussi en colocation (ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille sur l’état du marché de l’immobilier ici…), sa chambre est le salon de l’appartement, ce qui en fait une chambre relativement grande, ce qui est rare à Londres. Lorsque j’y suis allée la 1ère fois, elle m’a dit “elle est vraiment super comparée à ce qu’on peut trouver !” euh oui, si vous le dites ! (effectivement, elle avait raison !)

Bref, les jours passant, il fallait que je me bouge un peu pour ne pas avoir à payer l’auberge après le 8 juillet. J’ai passé des jours sur internet à chercher…

Au départ, cela m’était égal d’habiter proche du centre, mais avec l’expérience, je me suis rendue compte que les prix des transports étaient vraiment prohibitifs et plus on s’éloigne du centre, plus c’est cher (comme à Paris en fait…mais en bien plus cher…surtout qu’il n’y a pas de validité d’1h pour un ticket par exemple). L’un dans l’autre, il vallait donc mieux payer un peu plus cher de loyer mais ne pas aller au-delà des zones 1 ou 2.

map1

Donc au départ, mes recherches s’orientaient vers un studio… cela parait plutôt normal et pas franchement abusée comme requête ! Hum…. voyons voir, pour un studio en zone 2, il faut compter entre 900 et 2000£ par mois:

1200£ par mois

1200£ par mois

Wouah pas cher !  910£ par mois

Wouah pas cher ! 910£ par mois

1235£ par mois

1235£ par mois

Bon je crois qu’il faut se résigner… le studio, ce n’est pas pour moi :'( Et puis, il y a un facteur important pour moi: je dois pouvoir accueillir du monde ! Enfin quand je dis du monde, c’est au moins mon homme, ma maman ou 1 ou 2 potes. Donc, dans un couloir, ça ne va pas être possible. Ceux qui me suivent sur Facebook se souviennent peut-être de l’annonce pour un studio postée dans un journal. Les tarifs ici sont tout simplement incroyables. Je disais Paris hors de prix, j’étais loin du compte !

A moi donc la colocation ! Là aussi, la tâche s’annonce rude… Les annonces sont parfois trompeuses, les agents immo ou les proprio abusent des objectifs Ultra Grand Angle, ce qui donne aux chambres l’impression d’être iiiiiiiiimmenses !

Je n’ai pas visité beaucoup de chambres, mais j’ai écumé les sites internet. la colocation étant une discipline typiquement Londonienne, il y a de nombreux sites spécialisés: spareroom, easyroomate, flatmaterooms, gumtree (notre Bon Coin)… Là, il n’y a que la chambre qui soit complètement privée. La cuisine, salle-de-bains et salon sont communs et donc partagés entre les différents colocataires. L’image de l’Auberge Espagnole flotte au-dessus de cette pratique…. Mais mon caractère plutôt solitaire et timide s’annonce comme un frein à la coloc… je ne veux pas d’une coloc à 12 personnes où ce sera fiesta tous les soirs !! Bien que je ne sois pas contre une tite bière de temps en temps 🙂

Là encore, tous les prix sont dans la nature…il y a des coloc où la salle-de-bains est privative, parfois, il y a un jardin, parfois il y a une cuisine dans la chambre mais on partage la salle de bain, parfois on est chez le propriétaire, parfois on partage même la chambre… il y a de tout et de tous les prix !

Pour donner une idée:

550£ par mois

550£ par mois

570£ par mois

570£ par mois

880£ par mois

880£ par mois

960£

960£

1000£ par mois, mais il y a une salle de bains privative

1000£ par mois, mais il y a une salle de bains privative

Bon, l’avantage ici, c’est que les appartements ou les chambres sont quasiment toujours meublés, ce qui n’est quand même pas négligeable. Il faut ajouter au loyer, la “Council Tax” qui est l’équivalent de la taxe d’habitation et les différentes factures d’eau, électricité, gaz…. mais bien souvent, tout cela est inclus dans la location.

J’ai du pain sur la planche quoi 🙂

No Comments

Leave a Reply