Balades & Découvertes

Speakers’ Corner

1 septembre 2015

 

Aujourd’hui débute le Carnaval de Notting Hill. encore une bonne occasion de faire quelques portraits et de se mêler à la foule.

Sur la route, je longe Hyde Park  et me rend compte qu’il y a encore des orateurs au Speakers’ Corner !

Hop hop hop GLIIING je demande l’arrêt du bus pour aller profiter des discours de cette institution !

Pendant mes années d’accompagnement, cet endroit faisait partie de notre parcours “by night”. Pendant nos tours, on racontait qu’à une époque, certains sujets étaient interdits sur le sol Britannique. Alors, les orateurs grimpaient sur des caisses pour ne plus être sur le sol britannique et pouvoir ainsi, parler de tous les sujets.

Il est temps de vérifier tout ça, pour de bon !!

Il semblerait que cette histoire de sujets interdits sur le sol britannique soit une légende urbaine…. dommage, j’aimais bien l’idée ! :'(

Alors que le Royaume-Uni n’a toujours pas de Constitution (le Parlement n’a adopté ses Droits de l’Homme qu’en 1998), il y a ici une tradition du respect de la Liberté d’expression et du rassemblement.

En 1872, le Parks Regulation Act autorise des espaces publics de débats dans les parcs londoniens. Hyde Park n’est donc pas le seul endroit où l’on trouve un speakers’ corner.

Quelques célébrités ont donné des discours ici: Karl Marx, Vladimir Lenin,Georges Orwell…. les suffragettes y ont exprimé leurs idées.

En 1999, la Haute Cour de Justice affirme que “la liberté de discours n’est pas limité à l’inoffensif mais étendue aussi à tout sujet extravagant, hérétique, provoquant ou non le bienvenue, et cela aussi longtemps qu’un tel discours ne tendrait pas à provoquer la violence”.

Chaque Dimanche, on trouve ici des Imams ou des Chrétiens venus convertir les non-croyants, des féministes, des professeurs… Certains attirent les foules, d’autres beaucoup moins. Ils peuvent parler librement, tant que la police considère que les discours restent respectueux et dans la loi.

[box] Cet endroit dans Hyde Park n’a pas été choisi par hasard. Depuis 1196 et jusqu’en 1783, à quelques mètres de là se trouvait l’échafaud de la Tyburn. Plus de 50 000 personnes ont été exécutées ici. Tous les condamnés pouvaient donner un dernier discours. Certains se confessaient, d’autres clamaient leur innocence ou critiquaient les autorités. Pour les spectateurs (qui achetaient des tickets pour être installés en gradins), c’était un grand événement. Les pendaisons ont ensuite été transférées à la prison de Newgate, mais la tradition du free speech est restée.[/box]

20150830_141014

20150830_141111

20150830_141254

20150830_141322

20150830_141424

20150830_143034

20150830_143142

No Comments

Leave a Reply