Non classé

28 Mars

7 avril 2020

Voici pile poil 1 semaine que je n’ai pas mis le nez dehors. Non, non, ce n’est pas la flemme, c’est le confinement. ça y est, le Royaume-Uni est en lockdown. Il parait même que le Prince Charles et Boris Johnson ont été testés positifs au COVID-19. Les choses sont enfin prises au sérieux ici. 

De mon côté, je suis sortie il y a une semaine pour aller faire les courses, mais cela fait 2 semaines que je suis en “social distancing”. J’avoue que ça commence à peser… j’ai beaucoup de boulot car une grande partie de mon job se fait derrière un écran ou dans des bouquins. Mais là, j’ai du mal à trouver la motivation et je commence à broyer du noir. Moi qui commençais à être fatiguée des visites guidées, bin là, ça me manque ! Mes p’tits moldus me manquent.  D’ailleurs, je maudis les jours ou les soirées où j’ai eu la flemme de sortir…OMG comme je regrette maintenant 🙂 

Bref, on a encore le droit de sortir ici, on est juste dans la recommandation. J’ai donc pris un sac, une écharpe et des gants et je suis partie marcher au bord de la Tamise (au bout de ma rue quoi). Le temps était magnifique et les vues sur Canary Wharf, superbes.

 

J’ai été surprise de voir qu’il y avait quand même pas mal de monde dehors et surtout, beaucoup de joggers. Par-contre, les distances sont relativement bien respectées et lorsque l’on se croise, chacun regarde dans une direction opposée. J’envisageais d’aller faire un tour au petit Tesco Express à côté de chez moi, mais finalement, après avoir fait le tour des docks, j’étais à proximité du grand Tesco. J’ai donc décidé d’y aller car j’avais lu sur les pages Facebook qu’il y avait certes, des files d’attente pour entrer mais que tout se passait du mieux possible. Je suis donc allée voir ça. 

A l’extérieur du magasin, des plots et des repères au sol ont été installés afin de guider les clients jusqu’à l’entrée du magasin, de la manière la plus sécurisée possible. L’espacement entre chaque trait jaune ou croix rouge est la distance que chacun doit garder avec le client précédent ou suivant. Pour le coup, bien que l’on soit Samedi après midi, il n’y a pas l’air d’avoir grand monde. 

Les gens sont très calmes et patients. Pas trop le choix en même temps. D’ailleurs, la file avance plutôt vite…On entre dans le supermarché 3 par 3 . Après avoir remercié les filles qui s’occupent de réguler les entrées, me voici dans ce qui me semble être le Disneyland du quartier en ce moment ! Les rayons ont été réapprovisionnés…enfin, pas tous. Plus un paquet de pâtes, plus de produits ménagers, quasiment plus de pain de mie ou de farine. Les rayons surgelés sont aussi pris d’assaut. Par-contre, les pizzas, les boîtes d’œufs et les chocolats de Pâques ont été grassement approvisionnés.

A la caisse, comme en France, des plexiglas ont été installés pour protéger les caissiers et le paiement par CB est préféré. 

Moi, j’avais mes gants et l’écharpe sur le nez, à défaut de masque… bon, j’avoue qu’une fois avoir enfilé mes gants, je me suis rendue compte que le bout des doigts étaient troué..super.

Une fois tout ça passé et après avoir chaudement remercié le gentil caissier, retour à la casita pour désinfecter tous mes achats et jeter les emballages.

ça aura été une expérience vraiment bizarre.

No Comments

Leave a Reply