Blablabla

Pourquoi je n’écoute plus de musique dans la rue ?

29 novembre 2020

J’aurais dû écrire cet article il y a des mois, mais je ne sais pas, les mots ne venaient pas et pourtant, j’en ai parlé…des dizaines de fois. Mais, les évènements récents ont fait que j’ai eu besoin d’enfin mettre mon récit par écrit.

On est Vendredi, le 29 Novembre 2019. Il est 13h30 et je m’apprête à partir pour une de mes visites guidée « Direction Poudlard », avec une famille qui a réservé via une plateforme partenaire. 

Je suis en avance, mais je préfère attendre qu’être attendue, alors je me mets en route. 

Le point de départ de la visite est à la station Monument, au bout du London Bridge. Comme d’habitude, je sors de la station London Bridge et pars en direction du pont, pour le traverser à pied et comme d’habitude, je le traverse par le trottoir Est. 

Je m’arrête pour faire une photo du Tower Bridge et l’envoyer à un copain avec qui je papotais sur Instagram, et je garde le téléphone à la main.

Aujourd’hui, va savoir pourquoi, alors que cela ne m’arrive jamais, je n’ai pas les écouteurs dans les oreilles. 

 

 

Curieusement, dans l’autre sens de circulation, le pont est congestionné. Je continue mon chemin et, passé le milieu du pont, je remarque des gyrophares de police, justement, de l’autre côté du pont. Certaines personnes ont l’air de regarder, d’autres commencent à courir dans ma direction.

J’aperçois un policier sur le trottoir et là, j’entends un énorme Boom. Les bruits sont fréquents dans cette grande ville alors, je pense qu’il s’agit d’un pétard et je continue à marcher dans leur direction. Mais au même moment, les gens se sont mis à crier et à courir en direction du Sud du pont. 

A l’endroit où se tenait le policier, il y avait un bus…il avait été vidé de ses passagers. Devant le bus, une Mini Cooper de la compagnie « Small Cars, Big City ». C’est marrant comme le cerveau enregistre certaines images. Devant le policier, un mec au sol. Je crois qu’à ce moment là, j’ai compris que le « boom » était un coup de feu.

Honnêtement, je n’ai pas su quoi faire…jusqu’à ce que j’entende quelqu’un hurler « Il a une ceinture d’explosifs ». Comme j’étais visiblement devant la scène, j’ai commencé à courir en direction du sud du pont. Des hélicoptères ont commencé à survoler le secteur et là, je me suis dit: « Ok, ça a l’air sérieux, je vais tout de suite laisser un message à maman car je suis persuadé qu’ils vont en parler aux informations et je dois la rassurer ». Comme j’avais mon téléphone à la main, depuis la photo du Tower Bridge, j’ai laissé un message audio à ma mère en lui disant que tout allait bien et pendant que je parlais, un autre coup de feu s’est fait entendre. 

Avec du recul, quand j’écoute ce message, j’ai l’air complètement à l’ouest…j’ai l’air de rire…je pense que j’étais comme dans un état second. 

Après cela, j’ai quitté le pont en courant, en suivant le flot. A ce moment là, tout le monde avait compris qu’il s’agissait d’un attentat. Mais j